Le choix entre acheter ou louer une propriété n’est pas toujours évident. L’acquisition d’une propriété représente une expérience plutôt complexe, surtout s’il s’agit de l’achat d’une première maison. Mais rassurez-vous, car vous n’êtes pas seul dans ce projet! La location d’une maison, quant à elle, peut sembler plus rassurante puisque c’est le propriétaire qui assumera l’ensemble des coûts reliés à l’entretien, aux taxes, aux réparations imprévues. Mais votre loyer ou « investissement » mensuel profitera à votre propriétaire plutôt qu’à vous…

Il existe une panoplie d’outils plus qu’utiles afin de vous aider à faire le bon choix, mais ultimement cela dépend aussi de votre réalité. Selon l’AMF (Autorité des marchés financiers), si vous prévoyez habiter une maison plus de trois ans, il serait préférable d’être propriétaire. Toutefois, si vous envisagez un temps de possession en deçà de trois ans, il est préférable d’être locataire.

Il est important de vous rappeler que si vous n’avez pas économisé une certaine somme afin de régler des dépenses imprévues liées à l’habitation, il serait plus sage de demeurer locataire le temps que votre « bas de laine » soit mieux garni. En attendant, vous pourrez profiter de la liberté que vous accorde votre statut de locataire…

Bien se préparer à devenir propriétaire

L’achat d’une maison représente un investissement de taille, certes, mais il est possible aujourd’hui de se lancer dans l’aventure la tête tranquille, et ce, grâce entre autres aux connaissances accumulées au cours du processus d’achat d’une propriété. Afin de vous aider à répondre à toutes les questions et les inquiétudes qui surgissent lors de ce processus, voici des outils pour accéder à la propriété plus facilement et en toute quiétude.

La Société Canadienne d’hypothèque et de logement : un site web à consulter!

La SCHL ne s’est pas arrêtée à la mise sur pied d’un site web rempli de conseils et de liens utiles; une application mobile a aussi été développée afin d’aider les acheteurs d’habitations à parfaire leurs connaissances sur le sujet. Il est donc possible de télécharger cette application, qui vous aidera par exemple à déterminer votre capacité de payer et à connaître une foule d’astuces qui vous serviront tout au long du processus d’achat. Vous trouverez également sur le site web de la SCHL plusieurs articles très intéressants concernant le marché de l’habitation (données, analyses, etc.)..

Des programmes et des mesures d’accession à la propriété

Le projet d’une vie, voilà ce que représente pour plusieurs l’achat d’une propriété. Toutefois, le chemin vers l’acquisition de ce bien est parfois parsemé de quelques embûches et d’une forte probabilité d’un certain découragement; il existe pourtant énormément de programmes qui peuvent faire toute la différence lorsqu’arrive le moment d’acquérir une propriété.

En cette période où les taux hypothécaires sont avantageusement bas et grâce aux différents programmes disponibles, les étoiles sont parfaitement alignées pour que tous et toutes puissent acquérir une propriété!

Voici quelques-uns de ces programmes

Crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation (CIAPH) : un crédit d’impôt sur le revenu non remboursable de 5000 $ pour une résidence admissible achetée après le 27 janvier 2009.

Le régime d’accession à la propriété (RAP) : un programme qui vous permet de retirer (maximum 25 000 $/an) des fonds de votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) pour acheter ou construire une habitation admissible pour vous-même ou pour une personne handicapée avec qui vous êtes lié.

Remboursement de la TPS/TVH pour habitations neuves : un remboursement sur une portion de la TPS ou TVH que vous avez payée sur le prix d’achat ou le coût de la construction de votre habitation neuve, entre autres.